PABLO DORIGO

Pablo Dorigo Sempere, né en 1992, est un designer industriel et graphique italo-espagnol. Il commence sa formation à l’IUAV, l’Institut Universitaire d’Architecture de Venise pour lui donner immédiatement une orientation internationale, en effectuant un stage au LaGranja Design Studio de Barcelone et en fréquentant un semestre l’Académie Charpentier de Paris. Puis il débarque à la prestigieuse École Cantonale d’art de Lausanne (ÉCAL), reconnue comme l’une des dix meilleures écoles d’art et de design au monde. Là, il a le plaisir d’étudier avec des professionnels du calibre de Sebastian Wrong, Erwan Bouroullec, Tomas Alonso, Anniina Koivu, et de participer à des projets de recherche innovants. Il obtient sa maîtrise en Conception de produits en 2017.

Depuis 2019, il vit à Copenhague et travaille pour le studio Gam Fratesi à Nørrebro, en s’occupant de marques reconnues telles que PoltronaFrau, Hermès, De Padova, Gubi et Porro. En attendant, il poursuit son activité en tant que concepteur de produits indépendant. Certains de ses projets ont été publiés dans des magazines prestigieux, tels que Dezeen, Interni, Domus, Elle Décor, Icon Design.

« Ma première approche d’un projet, c’est l’émotion, c’est le plaisir, c’est la sensualité », explique Pablo. « Les mots d’Ettore Sottsass, qui prétendait avoir une relation érotique avec le design, m’ont beaucoup aidé. Mon processus est presque obsessionnel.

Je pars d’un sentiment d’inadéquation, de rébellion, de la façon dont ce projet a été abordé jusqu’à présent, je m’y plonge complètement, en exploitant tous mes sens, et quand je trouve la solution, c’est comme une catharsis. »

Le projet de recherche « From Venice with Algae » réalisé pour Favini est un parfait exemple de l’approche « multi-sensorielle » de Pablo en matière de design. En imaginant des applications pratiques pour Shiro Algae Paper®, un papier réalisé par Favini en réutilisant les algues polluantes de la lagune de Venise, Pablo a étudié le processus de fabrication, en le reproduisant lui-même. Il a exploré le potentiel de la matière, du grain, de la couleur, de la texture, pour aboutir à deux idées, la première sculpturale et artistique, une série de masques vénitiens réalisés en papier, la seconde, une ligne de timbres, reproductible en série à grande échelle.

Les masques, avec leur capacité universelle de raconter le grotesque, le sublime de l’histoire humaine, me semblaient parfaits pour exprimer la beauté ambivalente d’Algae Paper® », raconte Pablo. « En revanche, pour faire faire le tour du monde à l’histoire de ce papier extraordinaire, j’ai choisi un petit objet, simple et couramment utilisé comme le timbre, qui a en soi un incroyable pouvoir viral et narratif, ainsi qu’un haut niveau de technologie.

« Il y a deux thèmes principaux sur lesquels j’aime travailler », raconte Pablo. « La recherche de la tranquillité, c’est-à-dire d’une esthétique loin du bruit, douce et non agressive, et la recherche de l’essentiel, d’une idée authentique, à laquelle il ne faut rien ajouter pour la reconnaître dans son efficacité. »

La chaise Altopiano, présentée à la Milan Design Week en 2019, est un objet qui communique le calme, à travers une réduction à l’essence et à un équilibre entre poids et proportions.

« Altopiano est née aussi d’un besoin intime de représenter ma terre d’origine, le Frioul, et son expertise reconnue dans le travail du bois », explique Pablo.

Découvrez les produits de Pablo Dorigo

Le travail avec MCZ Group a commencé en 2015, en réalisant le premier produit chanceux, le poêle à pellets Curve.

« Je me suis mis au service de l’entreprise pour concevoir un objet qui ne portait pas ma signature, mais qui était une sorte d’archétype universel de l’idée du poêle », explique Pablo.

Curve, très apprécié des clients de toute l’Europe, a également fait l’objet d’un court métrage en vidéo poésie en 2017 et de la campagne publicitaire de MCZ en 2019, diffusée sur les chaînes RAI et France Télévision.